Allégement des conditions de liberté de Gbagbo et Blé Goudé : leurs partisans plein d’espoir

L'ancien président de la Côte d'Ivoire et son ex-ministre de la Jeunesse sont désormais libres de leurs mouvements. La décision a été prise, ce jeudi, par la Cour pénale internationale, en attendant leur procès en appel pour crimes contre l'humanité. Une décision qui suscite beaucoup d'espoir chez les partisans des deux hommes, à cinq mois de la présidentielle ivoirienne.

Rédaction
Journaliste