Afrique du Sud : un "prophète" qui soignait ses fidèles à l'insecticide jugé coupable

La justice sud-africaine a reconnu vendredi coupable de violences le prophète autoproclamé d’une Eglise qui avait défrayé la chronique en aspergeant le visage de ses fidèles d’un insecticide destiné, selon lui, à les guérir de leurs maux ou leurs péchés.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction