Le Parti communiste sud-africain (SACP) a annoncé qu’il pourrait ne plus participer aux élections sous la bannière de la coalition gouvernementale avec le Congrès national africain (ANC), mais le faire sous la sienne,  nouveau signe de l‘érosion de son soutien au président Jacob Zuma.

Rédaction
Journaliste