Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa répond aux accusations de la médiatrice

Lors d’une allocution, le président est revenu sur les accusations de la médiatrice de la République. D’après cette juriste indépendante, il a violé la Constitution pour une contribution électorale. Le chef de l'État dénonce un rapport biaisé et souhaite que l’affaire soit clarifiée devant les tribunaux.

Rédaction
Journaliste