Affaire Bolloré au Togo : «Nous espérons vraiment qu’il y aura un procès»

Une juge française a estimé « nécessaire » la tenue d’un procès en correctionnelle pour Vincent Bolloré dans l'affaire des ports de Lomé et Conakry. L'homme d'affaires français a reconnu avoir payé une partie des dépenses de communication du candidat Faure Gnassingbé lors de la présidentielle togolaise de 2010. Le groupe aurait reçu, en échange, des contrats et des avantages fiscaux pour le port de Lomé.

Rédaction
Journaliste