Affaire Beny Steinmetz : en Guinée, le mont Simandou se cherche un repreneur

Le milliardaire Beny Steinmetz est accusé par le ministère public suisse de corruption. Il aurait versé des pots-de-vin à des agents guinéens pour obtenir le permis minier du mont Simandou, le plus grand gisement de fer africain jamais exploité. Mais en raison des nombreuses accusations et d'enquêtes internationales, le groupe du milliardaire franco-israélien, BSGR, avait renoncé à ses parts en février 2019, après un accord trouvé à l'amiable avec les autorités guinéennes. Désormais, Conakry cherche un repreneur et l'appel d'offres court encore jusqu'au 19 août.

Rédaction
Journaliste