Accusé de violations de droits humains, la Guinée répond à Amnesty

Le gouvernement guinéen s’est défendu jeudi contre un rapport, volontairement à charge selon lui, d’Amnesty International sur la situation des droits de l’homme dans le pays.

Rédaction
Journaliste