Ce matin, à l'Hôtel Teroubi de Dakar avait lieu la dernière mise au point avant l'extinction du signal analogique au mois de septembre prochain. L’annonce a été faite depuis mai 2019 dans la capitale sénégalaise par le directeur général de TDS /SA en charge de la transition et qui va désormais tout prendre en main après la finalisation de l’infrastructure par le groupe Excaf Telecoms.

Numérique : le Sénégal montre l'exemple

Avec Excaf Telecoms, Dakar, Diourbel et Thies opèrent leur transition vers le numérique

Ce matin, à l'Hôtel Teroubi de Dakar avait lieu la dernière mise au point avant l'extinction du signal analogique au mois de septembre prochain. L’annonce a été faite depuis mai 2019 dans la capitale sénégalaise. Focus.

C'est le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l'événementiel et la télévision payante qui détient le marché du passage au numérique pour le Sénégal. L'entreprise familiale qui emploie 523 personnes a financé l'intégralité de l'opération. De la construction de l'infrastructure à la fourniture des décodeurs. 

La transition de l'analogique vers le numérique devrait coûter au groupe 40 milliards de F CFA (environ 60 millions d'euros).

Le président-directeur-général du groupe Excaf Télécoms, qui déploie l’infrastructure de la TNT, assure qu’un taux de couverture de « plus de 90 % de couverture démographique du territoire » a été atteint, non sans compter le lancement du « début du basculement le 15 septembre prochain et (…) l’ensemble de la campagne d’information nécessaire à la réussite de ce basculement ».  

En effet, en place depuis le 17 juin 2015 sur toute l'étendue du territoire en terme de couverture, avec 463 000 décodeurs déployés sur 865 000 disponibles dans un pays qui compte 1 200 000 foyers électrifiés, les régions de Dakar, Diourbel et Thies seront les premières à basculer vers le numérique alors que le basculement national est prévu pour 2020.

De nombreuses chaînes en accès payant

Sidy Diagne, son directeur général a exposé les nombreux avantages du passsage au numérique, revenant sur l'exemple concret du combat de lutte de ce dimanche 28 juillet qui opposait Modou Lô et Eumeu Séné (avec le titre de roi des arènes en jeu).

Cet évènement sportif a pu être regardé en direct via l'application Wassa moyennant un paiement à la séance pour accéder au service (pay-per-view). Wassa l'apps propose toutes les chaines de la tv sénégalaise en direct ou en catch up, toutes les news du Sénégal, plusieurs centaines d'heures de films et séries sénégalaises et africaines et des évènements sportifs et culturels exclusifs en direct.

Wassa

Sidy Diagne a obtenu le droit d’exploiter deux multiplex (canaux diffusés sur une même fréquence) sur les huit que comptent le pays et de proposer une trentaine de chaînes en accès payant.

Une réelle concurrence pour les groupes comme Canal+, Orange and on, and on... Affaire à suivre.

Ibrahima Gueye
Journaliste