Il était jugé par un tribunal de Luanda pour détournement de fonds quand il était à la tête du fonds souverain angolais entre 2013 et 2018…

Angola

Angola : le fils de l'ex-président Dos Santos condamné à cinq ans de prison

Il était jugé par un tribunal de Luanda pour détournement de fonds quand il était à la tête du fonds souverain angolais entre 2013 et 2018.

José Filomeno Dos Santos, 42 ans, était poursuivi pour fraude et trafic d’influence pour avoir illégalement fait sortir du pays, avec l’aide de trois complices, 500 millions de dollars. Une manœuvre qui leur aurait permis, selon la justice angolaise, de détourner près d’1,5 milliard de dollars. Les quatre accusés ont par ailleurs été acquittés du chef de blanchiment d’argent.

C'est un nouvel épisode de la croisade contre la corruption du président angolais Joao Lourenço depuis son élection en septembre 2017. Plusieurs proches de l’ex-chef de l’État José Edouardo Dos Santos ont été évincés des postes qu’ils occupaient à la tête d’institutions et d’entreprises publiques. Parmi eux, Isabel Dos Santos, débarquée de la Sonangol, la compagnie nationale pétrolière. Celle qui est présentée comme la femme la plus riche du continent aurait accumulé de manière frauduleuse plus de deux milliards de dollars, aux dépens de l'économie angolaise selon une enquête d'un consortium de journalistes. Elle a été inculpée par la justice angolaise quelques jours après ses révélations.

Rédaction
Journaliste