Le tribunal angolais va arrêter les avoirs d'Isabel dos Santos, y compris des comptes bancaires et des participations dans plusieurs…

La justice angolaise saisit les comptes bancaires d'Isabel Dos Santos

Angola : Isabel Dos Santos termine l'année 2019 dans la tourmente judiciaire

Le tribunal angolais va arrêter les avoirs d'Isabel dos Santos, y compris des comptes bancaires et des participations dans plusieurs sociétés angolaises. La décision de justice, demandée par l'Etat angolais, à laquelle le Journal économique a eu accès indique qu'il est en cause le non-retour du financement que Sonangol avait mis en place pour payer l'entrée de l'exem - dont les bénéficiaires sont la femme d'affaires et son mari - dans le groupe Amorim et, indirectement, dans The Portuguese Galp Energia.

"L'Etat angolais, dans cet acte représenté par le parquet auprès du Service national de recouvrement des avoirs, a demandé l'injonction d'arrestation contre Isabel José dos Santos et son mari Sindika Dokolo", peut-on dire dans l'ordonnance de jugement. par la Cour provinciale de Luanda et signé le 23 décembre.

L'arrestation concerne les comptes bancaires de BFA, BIC et BAI et BE, 25% des participations dans Banco Internacional de Crédito, par l'intermédiaire de la société SAR-Financial Holding, 17% de BIC via Finis...
 

Rédaction
Journaliste