Deux semaines après l’annonce de la tenue d’une élection présidentielle, deux personnalités politiques ont annoncé leur candidature ce jeudi 26 septembre. Ali Benflis, ancien chef de gouvernement du premier mandat d’Abdelaziz Bouteflika et Abdelmadjid Tebboune, Premier ministre en 2017.

Algérie

Algérie : Ali Benflis et Abdelmajid Tebboune annoncent leurs candidatures à la présidentielle

Deux semaines après l’annonce de la tenue d’une élection présidentielle, deux personnalités politiques ont annoncé leur candidature ce jeudi 26 septembre. Ali Benflis, ancien chef de gouvernement du premier mandat d’Abdelaziz Bouteflika et Abdelmadjid Tebboune, Premier ministre en 2017.

Les deux hommes ne sont pas des inconnus et sont tous deux issus du sérail. Ali Benfils dit vouloir éviter l’« effondrement de l’État ». Après avoir annulé sa participation à l’élection du 18 avril dernier, il est candidat pour la troisième fois à une élection présidentielle.

Si Ali Benflis, 75 ans, a fait partie du groupe des partis d’opposition qui se sont réunis depuis 2014, il a été très proche du pouvoir. Il a été ministre, député, chef de la campagne d’Abdelaziz Bouteflika en 1999, puis chef de cabinet et chef de gouvernement. Il prendra même, un temps la tête du FLN.

Cette proximité avec l’ère Bouteflika s’applique aussi à Abdelmadjid Tebboune. L’ancien Premier ministre, 73 ans, remercié après des proposcontre la corruption en 2017, faisait malgré tout partie du sérail : haut fonctionnaire il a été plusieurs fois ministre.

Ce jeudi, lorsqu’il s’est présenté auprès de l’autorité indépendante qui organise les élections pour le dossier de candidature, il a assuré que son projet était d’assainir l’environnement économique et de rompre avec les précédentes pratiques. La presse s’interroge déjà : lequel des deux servira de lièvre à l’autre ?

Rédaction
Journaliste