En Libye, le Gouvernement d'union nationale dénonce un énième "coup d'État" du maréchal Haftar

Le Gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli a dénoncé, mardi, un énième "coup d'État" du maréchal Khalifa Haftar, accusé de vouloir instaurer une nouvelle dictature militaire en Libye. La veille, l'homme fort de l'Est avait déclaré disposer d'un "mandat du peuple" pour gouverner seul le pays.

Rédaction
Journaliste