La Cour africaine des droits de l'homme demande la suspension du mandat d'arrêt contre G. Soro

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples ordonne la suspension du mandat d’arrêt émis par la justice ivoirienne contre Guillaume Soro, actuellement exilé en France. Elle ordonne aussi à l’État de Côte d’Ivoire de remettre en liberté provisoire les dix-neuf proches et partisans de l’ancien président de l’Assemblée nationale mis en détention préventive depuis la fin décembre.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction