Guerre d’Algérie : la France ouvre une partie des archives sur les disparus

Un arrêté paru dimanche dernier au Journal Officiel français rend accessibles une centaine de dossiers d’archives sur les disparus de la guerre d’Algérie, conservés aux Archives nationales. Pour les historiens qui travaillent sur ce conflit, c’est une bonne nouvelle. Toutefois, l’ouverture de ces archives ne permettra pas de répondre à toutes les questions encore en suspens.

Rédaction
Journaliste