Considérée comme première zone à risque où se propage le coronavirus, la commune de la Gombe est en confinement depuis ce lundi 6…

Congo - Kinshasa

RDC : début du confinement à Gombe, le centre-ville de Kinshasa paralysé

Considérée comme première zone à risque où se propage le coronavirus, la commune de la Gombe est en confinement depuis ce lundi 6 avril.  Pendant 14 jours,  les habitants de cette commune seront  isoler du reste de la capitale Kinshasa, qui compte 24 communes.

Les mesures de confinement partiel de la ville de kinshasa, ont commencées  ce lundi6 avril. C'est la commune de la Gombe où abrite des sièges des institutions et  entreprises tant publiques que privées, a été choisie en premier lieu.

Des barrières sont installées au croisement des avenues de la Libération (ex-24 Novembre) et Mont des arts. Une autre barrière a été érigée à la sortie du boulevard sur colonel Mondjiba. Le même dispositif est également installé au croisement des avenues Haut commandement et Prince de Liège. Les avenues autour du rond-point Socimat sont aussi bouclées.  

A chaque barrière, les forces de l'ordre filtrent les entrées en procédant à la vérification des macarons octroyés par l'hôtel de ville.

Pendant ce temps de confinement, plusieurs bâtiments publics et tous les milieux publics seront désinfectés. Ainsi dès ce lundi 6 avril, l'équipe de la riposte va désinfecter l' immeuble du gouvernement. 

Pour rappel, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, avait, dans une déclaration faite jeudi dernier, annoncé que la Gombe sera en confinement du lundi 6 au 20
avril. La circulation des personnes est interdite exceptée pour le personnel médical, la presse, banques et les services de télécommunications muni des macarons délivrés par l'hôtel de ville de Kinshasa.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC