2 avril 2019 : il y a un an, Abdelaziz Bouteflika quittait la présidence de l’Algérie

Le chef de l’État a été chassé du pouvoir par une contestation populaire sans précédent, qui a poussé l’armée à le lâcher. La fin d’une très longue carrière politique et de 20 ans de présidence. Depuis, un nouveau président a été élu, mais cela n’a pas mis fin au mouvement de contestation.

Rédaction
Journaliste