Pour les États-Unis, les Africains doivent prendre leurs responsabilités

Le « monsieur Afrique » des États-Unis s’apprête à conclure une grande tournée en Afrique. Tibor Nagy a entamé il y a deux semaines une série de voyages entre la Centrafrique, l’Éthiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan du Sud et le Soudan. Ce sixième passage du secrétaire d’État adjoint sur le continent doit se terminer le mercredi 29 janvier. Hier soir, depuis Khartoum, Tibor Nagy a notamment rappelé que, sur plusieurs dossiers chauds, les Africains devraient prendre leurs responsabilités.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction