Dans sa première sortie médiatique de l'année 2020, Martin Fayulu, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 s’est attaqué à l'ancien Président de la RDC et autorité morale du FCC, Joseph Kabila qu’il considère toujours comme le vrai dirigeant depuis les élections dernières. Il a, au cours d’une conférence de presse ce lundi 13 janvier, accusé l’ancien président de la république d’entreprendre la balkanisation de la RDc.

Congo - Kinshasa

RDC : Fayulu accuse Kabila d’entreprendre la balkanisation du pays

Dans sa première sortie médiatique de l'année 2020, Martin Fayulu, le  candidat malheureux à la présidentielle de 2018 s’est attaqué à l'ancien Président de la RDC et autorité morale du FCC, Joseph Kabila qu’il considère toujours comme le vrai dirigeant depuis les élections dernières.

C'est au cours d’une conférence de presse ce lundi 13 janvier que Martin Fayulu a accusé l’ancien président de la république d’entreprendre la balkanisation de la RDC.

Selon Martin Fayulu, cette mission de balkanisation est facilitée par Félix Tshisekedi, actuel chef de l’Etat. Le président de l’Ecidé précise, d’après ses calculs, que le pays est déjà balkanisé à 70%.

«Je dis et je le répète, Kabila est venu avec une mission de balkaniser le pays. Il est venu avec une mission de fragiliser ce pays. Et voilà, il a pris Félix Tshisekedi pour continuer sa mission. Dans l’évolution de la balkanisation, sur l’échelle de 100, Kabila avait déjà fait 55%, Félix Tshisekedi dans cette année qui vient de se passer a déjà fait 15%, donc nous sommes déjà à 70% de l’échelle de la balkanisation », a déclaré Martin Fayulu.


Le débat sur l’unité de la RDC est sur plusieurs langues depuis un certain temps. D’après Fayulu, cette balkanisation est machinée grâce à la « malignité de Kabila et ses stratèges qui sont ici et ailleurs », a-t-il poursuivi.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC