Mort du sultan Qabous ben Saïd, transformateur d'Oman et discret diplomate

Le sultan Qabous ben Saïd, qui vient de mourir d’un cancer du côlon vendredi soir à l'âge de 79 ans, a dirigé son pays pendant un demi-siècle, transformant profondément le sultanat d’Oman. Au Moyen-Orient, il incarnait une forme de stabilité, non seulement du fait de la durée de son règne, mais par le souci qu’il a eu de maintenir des relations avec tous les pays de la région, qu’il s’agisse de l’Egypte de Sadate, de l’Irak de Saddam Hussein, d’Israël ou de la République islamique d’Iran, permettant souvent à des pays en conflit de se parler en toute discrétion.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction