« Les antivaleurs et tout ce qui a concouru aux difficultés qu’a traversé notre pays seront des objectifs à détruire par ce gouvernement » , avait annoncé le Président Félix Tshisekedi en août 2019, au cours d'une interview accordée à la presse internationale. C'est dans cette logique que le Ministre Thomas Luhaka a pris une série des mesures tendant à lutter contre une nouvelle forme de milice qui participe à l'affadissement de la citoyenneté des étudiants congolais.

Congo - Kinshasa

UNIKIN : Des mesures prises par Luhaka contribuent à l'éveil d'une nouvelle mentalité prônée par Felix Tshisekedi

« Les antivaleurs et tout ce qui a concouru aux difficultés qu’a traversé notre pays seront des objectifs à détruire par ce gouvernement » , avait annoncé le Président Félix Tshisekedi en août 2019, au cours d'une interview accordée à la presse internationale. C'est dans cette logique que le Ministre Thomas Luhaka a pris une série des mesures tendant à lutter contre une nouvelle forme de milice qui participe à l'affadissement de la citoyenneté des étudiants congolais.

Pourtant vilipendée par certains politiques, la décision du Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, celle de déguerpir les étudiants habitant les homes de l'UNIKIN en vue d'un relogement rapide des vertueux et vrais étudiants est conforme à vision du Président de la République, Félix Tshisekedi. Le Ministre Thomas Luhaka a pris cette mesure, pour des raisons d'ordre public et pour lutter contre les antivaleurs.

L'ultimatum de 48 heures donné par le gouvernement aux étudiants de l'UNIKIN d'évacuer les homes va s'épuiser ce jeudi 9 janvier. Ainsi, bon nombre d'étudiants ont déménagé volontairement à cause des scandales éclatés ayant occasionné la mort de quelques élements de la police. Et qui a occasionné de nombreuses victimes.

Unikin

Ces mesures de police ont été très males appréhendées par bon nombre de politiques congolais. Notamment, des opposants de la coalition FCC-CACH. Ces derniers pensent que la décision du Ministre est dialectique à la vision du Président Félix Tshisekedi. Pourtant, la décision du Ministre Thomas Luhaka partage une relation étroite avec la vision du Président de la République.

Il sied à noter que la sanction du Ministre n'est pas prise pour faire du mal aux étudiants. C'est juste pour remettre à l'ordre le futur cadre du pays. En vérité cette décision vise à la Nouvelle citoyenneté. Car, il y a un déficit d’éthique et de citoyenneté responsable chez les étudiants congolais. Donc le ministre a également sauvé l'avenir du pays.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC