Le gouvernement du Mali a suivi avec préoccupation les manifestations qui se déroulent dans le cercle de Bandiagara, visant le départ des troupes de la MINUSMA.

Mali

Yaya Sangaré, porte-parole du gouvernement malien condamne les manifestations pour le départ de la MINUSMA

Le gouvernement du Mali a suivi avec préoccupation les manifestations qui se déroulent dans le cercle de Bandiagara, visant le départ des troupes de la MINUSMA.

Dans un communiqué daté du 03 janvier 2020, le gouvernement condamne fermement ces actes qui sont de nature à remettre en cause les efforts déployés par les autorités nationales et les partenaires internationaux pour le retour de la sécurité, de la stabilité et de la paix au Mali.

Tout en rappelant que la MINUSMA est présente dans notre pays à la demande des autorités nationales et conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies, dans le but d'assurer le respect d el'unité nationale, de l'intégrité territoriale et de la souveraineté nationale, le Gouvernement appelle les populations à la retenur et les invite à ne pas tomber dans le piège des ennemis de la paix.

Le gouvernement Malien exprime son soutien et sa totale solidarité au réprésentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, au personnel de la MINUSMA et à l'ensemble des pays contributeurs de troupes pour leur engagement piur la paix et la réconcilation.

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction