Le mandataire en Mines, Me Constant Mutamba a rejeté en bloc les accusations selon lesquelles le Président du Conseil d'administration ainsi que le Directeur général de la Générale des carrières et des mines ( GECAMINES ), se sont impliqués dans des mauvaises pratiques tendant à faire fuir les capitaux de cette entreprise.

Congo - Kinshasa

Affaire 200 millions d'Euros : Constant Mutamba clame l'innocence des dirigeants de la GECAMINES

Le mandataire en Mines, Me Constant Mutamba a rejeté en bloc les accusations selon lesquelles le Président du Conseil d'administration ainsi que le Directeur général de la Générale des carrières et des mines ( GECAMINES ), se sont impliqués dans des mauvaises pratiques tendant à faire fuir les capitaux de cette entreprise.

Il a réagi en sa qualité d'expert en droits miniers, sur l'affaire GECAMINES, qui défraie la chronique congolaise. C'est au cours d'un point de presse organisé à Kinshasa ce samedi 28 décembre, que ce jeune avocat a nié toutes les accusations de détournements de 200. 000. 000 €  amplifiées sur la place publique par centaines organisations de la société civile. Notamment l'ACAJ de Georges Kampiamba. 

Cependant, il a affirmé que la GECAMINES est redevable à la société Ventora d'un prêt évaluable à 128.000.000.€ pour la construction de l'usine Deziwa. Le  recours de cette société est du suite à l'incapacité financière des banques. 

Pour  Me Constant Mutamba il n'y a jamais eu de détournements encore moins de blanchiment dargent. Il s'agit  en réalité, d'une mauvaise campagne qui vise en réalité la disparition de la GECAMINES. La persistance du refus de non payement de ce prêt est du aux sanctions américaines infligées à Ventora.

Il en a prouvé l'innocence des ces responsables à l'aide d'une analyse dont  les copies ont été prévenues à la rédaction de 54 états. 

" Il n'y a jamais eu de prêt de 200.000.000 Euros accordés à la GECAMINES mais plutôt 128.000.000 euros. La GECAMINES n'a jamais déboursé quoique ce soit au titre du remboursement. Les dirigeants de la GECAMINES jouissent pleinement de la présomption d'innocence... Il n'y a donc jamais eu détournements, encore moins blanchiment dissimulés. " dévoile le communiqué. 

Par ailleurs, ce mandataire en Mines promet dans les 48 prochaines heures déposer une plainte contre Monsieur Gorges Kampiamba pour avoir divulgué des propos diffamatoires à l'endroit des dirigeants de la GECAMINES. À savoir Président du Conseil d'administration ainsi que  le Directeur Général de la GECAMINES. Tous  deux accusés par  Monsieur Georges Kampiamba de tentative de blanchiment d’argent, qui font actuellement objet d’une enquête judiciaire et Dan Gertler propriétaire de la société Ventora, étant donné qu’aucune pièce ne démontre un lien de droit entre les deux entreprises. Surtout que l’utilisation du prêt en question n’est « rationnellement » pas justifiée.

 

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC