Zimbabwe : de nouveaux rassemblements dispersés à coup de gaz lacrymogènes par la police

L'accès à internet était brouillé mardi au Zimbabwe au lendemain d'une journée de manifestations meurtrières contre la hausse des prix du carburant décrétée par le gouvernement, a indiqué à l'AFP un opérateur téléphonique.

Rédaction
Journaliste