Devant le tribunal de Tokyo, Carlos Ghosn se dit "faussement accusé"

Pour la première fois depuis son arrestation le 19 novembre, le patron de Renault Carlos Ghosn a comparu mardi devant le tribunal de Tokyo. Face au juge, amaigri et menotté, il s'est dit "faussement accusé et détenu de manière injuste".

Rédaction
Journaliste