Mali : en descendant le fleuve Niger, vers les sources de la violence

Au Mali, rejoindre Tombouctou en bateau permet d'éviter les mauvaises rencontres d'un trajet par la route. Mais les riverains du fleuve Niger, exposés eux aussi à la menace des bandits ou des jihadistes, dénoncent des conditions de vie précaires.

Ramata Diaoure
Journaliste - Correspondante au Mali