RCA : l'action de la Minusca en question après le massacre d'Alindao

En Centrafrique, trois jours de deuil national ont été annoncés après l’attaque du 15 novembre sur le camp de déplacés de la ville d’Alindao qui a fait 60 morts, selon le dernier bilan de l'AFP. Plusieurs équipes partaient mercredi sur le terrain pour tenter d'évaluer la situation et les besoins. Si le bilan reste incertain, les conditions qui ont conduit à un tel événement restent elles aussi imprécises et provoquent de nombreuses questions, notamment celle de l'action de la Minusca.

Rédaction
Journaliste