Maroc : le journaliste Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans de prison ferme

Le journaliste et directeur du très influent journal privé Akhbar al-Youm, Taoufik Bouchrine, a été condamné à 12 ans de prison ferme par la chambre criminelle de Casablanca. Le verdict est tombé tard dans la nuit de vendredi à ce samedi 10 novembre, au terme d'un procès très suivi puisqu'il concerne l'un des patrons de presse les plus influents du Maroc, connu pour ses billets critiques envers des personnalités marocaines. Sur la base de témoignages à charge et d'une cinquantaine de vidéos saisies, l'homme a été reconnu coupable de "traite d'êtres humains", "abus de pouvoir à des fins sexuelles » et de « viol et tentative de viol". La défense dénonce un procès politique et annonce qu'elle fera appel de cette décision.

Rédaction
Journaliste