Tchad : un quinquagénaire condamné pour le mariage forcé d’une mineure

Au Tchad, le verdict du procès en appel de l'époux de la jeune Hawariya est tombé jeudi 8 novembre à la Cour d'appel de Ndjamena. Il écope de 12 mois de prison ferme et 100 000 francs CFA d'amende ainsi que 3,5 millions de francs CFA de dommages et intérêts. Le quinquagénaire a été reconnu coupable des faits de  "séquestration" et "détournement de mineure". Il avait enlevé la jeune femme qui lui était promise depuis ses neuf ans, avant de l'épouser de force à treize ans.

Rédaction
Journaliste