Cameroun : les dangers de la réélection de Biya vus par son ancien collaborateur

Qu’adviendrait-il si les Camerounais élisaient le 7 octobre prochain Paul Biya ? Si l’entourage pense que les Camerounais devraient continuer de jouir de l’expérience du "Vieux Paul", Titus Edzoa estime que "ce serait une catastrophe" que de réélire l’octogénaire au pouvoir depuis 1982. L’ancien secrétaire général à la présidence (1994-1996) évoque plusieurs éléments dont l’incapacité de Paul Biya à gérer la crise anglophone.

Rédaction
Journaliste