Ouganda : l’opposant soigné aux Etats-Unis, Bobi Wine, dit avoir été torturé

Il dit avoir été frappé et torturé. Le chanteur et député d'opposition ougandais Bobi Wine s'est exprimé, ce lundi, sur Facebook. Inculpé pour trahison, accusé d'avoir lancé des pierres sur le convoi du président Museveni, il a passé deux semaines en prison avant de pouvoir aller se faire soigner aux Etats-Unis.

Rédaction
Journaliste