Corruption en Afrique du Sud : la commission fait sa première victime de poids

En Afrique du Sud, la grande commission d’enquête sur le scandale de corruption à la tête de l’État continue ses auditions. Depuis deux semaines, des personnalités publiques témoignent pour faire la lumière sur les accusations de corruption qui visent la famille indienne des Gupta et Jacob Zuma. La fratrie de businessman indien aurait eu une influence colossale pour nommer et révoquer les ministres grâce à ses liens privilégiés avec l’ancien président. Même si la commission n’a aucun pouvoir judiciaire, elle a obtenu le renvoi de la chef de l’unité anti-corruption de la police sud-africaine.

Rédaction
Journaliste