Sénégal : réactions à la révocation du maire de Dakar, Khalifa Sall

Au Sénégal, la révocation du maire de Dakar, Khalifa Sall, par décret présidentiel, vendredi 31 août, préoccupe la société civile. Pour le défenseur des droits de l'homme et expert indépendant pour les Nations unies, Alioune Tine, cette décision est un mauvais signe pour la démocratie du pays. Pour la majorité présidentielle, il s’agit d’une décision purement administrative.

Rédaction
Journaliste