Conférence sur la Libye : un texte en huit points pour des élections en 2018

Une conférence internationale sous l'égide de l'ONU se tient ce mardi 29 mai à l'Elysée pour ouvrir la voie à des élections avant la fin de l'année. La France a voulu cette conférence comme une nouvelle étape dans le processus de dialogue pour sortir de la crise libyenne après avoir réussi à réunir en juillet dernier le Premier ministre Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar. En plus de ces deux protagonistes, deux autres acteurs majeurs libyens sont présents à Paris : Aguila Saleh, le chef du Parlement et Khaled al-Mishri, le président du Haut Conseil d'Etat. Tous doivent signer un accord qui porte sur les élections.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction