Karl Toko Ekambi vient de réussir son entrée dans le monde footballistique de l’immortalité. L’attaquant camerounais évoluant au club d’Angers ligue 1 de France vient de décrocher la dixième édition du Prix Marc Vivien Foé. Le tout premier Lion indomptable à décrocher le Prix depuis sa création en 2009.

Cameroon

Prix Marc Vivien Foé : le Camerounais Karl Toko Ekambi lauréat de l'édition 2018

Karl Toko Ekambi vient de réussir son entrée dans le monde footballistique de l’immortalité. L’attaquant camerounais évoluant au club d’Angers ligue 1 de France vient de décrocher la dixième édition du Prix Marc Vivien Foé. Le tout premier Lion indomptable à décrocher le Prix depuis sa création en 2009.

L‘édition 2018 du prix Marc Vivien Foé a connu son épilogue ce lundi. C’est Karl Toko Ekambi qui a été choisi par un jury de 68 experts dans le domaine footballistique. Le Camerounais l’a emporté sur le Tunisien du Stade Rennais Wahbi Khazri et le Burkinabè de l’Olympique lyonnais Bertrand Traoré.

Pour avoir joué 22 matches pour 19 titularisations soit 1594 minutes avec Angers, le Camerounais a inscrit 10 buts. Un résultat moyen, mais intéressant pour un attaquant dont le comportement semble peu blâmable, car il n’aura écopé que de 3 cartons jaunes pour zéro carton rouge.

Ekambi, auteur d’un doublé en décembre dernier face à Dijon lors de la 19è journée de ligue 1 (2-1)

 

L’attaquant de 25 ans succède ainsi à l’Ivoirien Jean Michaël Seri et devient le tout premier Camerounais récipiendaire de cette distinction instituée en 2009 par RFI pour récompenser uniquement les joueurs africains évoluant dans la championnat français de première division.

Ce prix, c’est aussi un hommage à Marc Vivien Foé, ce talentueux milieu défensif camerounais natif de Yaoundé qui mourut le 26 juin 2003 au stade Gerland de Lyon, lors d’un match des Lions indomptables contre la Colombie comptant pour la Coupe des confédérations de football. Une disparition qui émut la planète tout entière, y compris ceux qui ne s’intéresse pas au football.

Palmarès du Prix Marc Vivien Foé

2009 : Marouane Chamakh (Bordeaux/Maroc)

2010 : Gervinho (Lille/Côte d’Ivoire)

2011 : Gervinho (Lille/Côte d’Ivoire)

2012 : Younès Belhanda (Montpellier/Maroc)

2013 : Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne/Gabon)

2014 : Vincent Enyeama (Lille/Nigeria)

2015 : André Ayew (Marseille/Ghana)

2016 : Sofiane Boufal (Lille/Maroc)

2017 : Jean Mickaël Seri (Nice/Côte d’Ivoire)

2018 : Karl Toko Ekambi

Et qui décrochera la 11è édition? Réponse en mai 2019.

Rédaction
Journaliste