Le nouveau Premier ministre Bissau-Guinéen dévoile son gouvernement. Un gouvernement "inclusif" composé de 26 ministres.

Guinée-Bissau : nomination d'un gouvernement "inclusif"

Guinea-Bissau

Le nouveau Premier ministre Bissau-Guinéen dévoile son gouvernement. Un gouvernement "inclusif" composé de 26 ministres.

La Guinée-Bissau tient son nouveau gouvernement. Le cabinet composé de 26 ministres est entré en fonctions ce jeudi. Sa mission : conduire le pays aux législatives du 18 novembre, mais surtout regagner la confiance des bailleurs. "Nous allons réussir à discipliner les finances publiques, en comptant sur la collaboration du Fonds Monétaire International dans le cadre du programme qui est déjà en cours. De la même façon, nous allons collaborer avec la Banque mondiale dans cadre du processus actuel de l’audit avec les entreprises publiques avec le soin indispensable pour améliorer les formes de gestions", a promis le chef du gouvernement, Aristides Gomes.

"Pas un privilège"

La confiance donnée à ce gouvernement consiste à se consacrer comme une mission de travail pour présenter des résultats concrets. Il faudrait à tout prix s’efforcer à fournir les prestations de services publics.

Une mission qui s’annonce difficile mais pas impossible. De son côté, le Chef de l‘État bissau-guinéen attend beaucoup de ses ministres à qui il a lancé un message fort lors de la cérémonie d’investiture. "La confiance donnée à ce gouvernement consiste à se consacrer comme une mission de travail pour présenter des résultats concrets. Il faudrait à tout prix s’efforcer à fournir les prestations de services publics. Sans exception, les membres de ce gouvernement ne doivent pas considérer cette opportunité comme un privilège ou une place de confort et de visibilité", a déclaré José Mário Vaz.

Les membres de ce gouvernement "inclusif" savent donc ce qui est attendu d’eux. Remettre le pays sur les rails du développement après deux ans de crise politique.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction