La Syrie ne se relève pas de son Printemps arabe. Entre massacres, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, le balai diplomatique, et les demandes de trêve de l’ONU semblent impuissants à freiner l’avalanche de morts qui tapissent la Syrie. Pourtant, l’urgence est là. Et ici, à Paris, réside depuis 2002 un homme d’Affaires syrien qui consacre chacune de ses respirations à mettre en œuvre "Le plan khatab", une feuille de route horizon 2022 pour permettre le retour de la paix en Syrie, le rapatriement des réfugiés syriens et la reconstructions des villes bombardées depuis 2011.

Et si c'était lui l'après Bachar el-Assad ?

Mohamad Izzat Khatab

La Syrie ne se relève pas de son Printemps arabe. Entre massacres, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, le balai diplomatique, et les demandes de trêve de l’ONU semblent impuissants à freiner l’avalanche de morts qui tapissent la Syrie. Pourtant, l’urgence est là. Et ici, à Paris, réside depuis 2002 un homme d’Affaires syrien qui consacre chacune de ses respirations à mettre en œuvre "Le plan khatab", une feuille de route horizon 2022 pour permettre le retour de la paix en Syrie, le rapatriement des réfugiés syriens et la reconstructions des villes bombardées depuis 2011.

 

Guerre civile en Syrie

 

"340.000 morts, 1 million de blessés. Jusqu’à quand ? Je mettrai tout mon capital financier à la reconstruction de mon pays. Pour l'instant, je ne vous demande aucune aide financière. En revanche j'insiste sur la mise en application du plan Khatab" pour qu’ensemble, nous puissions pacifier et reconstruire la Syrie" dixit Mohamad Izzat Khatab, la main sur le cœur et les yeux grands ouverts.

"340.000 morts, 1 million de blessés. Jusqu’à quand ? Je mettrai tout mon capital financier à la reconstruction de mon pays. Pour l'instant, je ne vous demande aucune aide financière. En revanche j'insiste sur la mise en application du plan Khatab"  

Ce musulman sunnite né à Damas a fait fortune dans les hydrocarbures et dans l’immobilier. Conscient que la source des guerres réside souvent dans des désaccords entre les communautés religieuses, il n’est pas étonnant de le voir sur ses réseaux sociaux et lors de ses apparitions publiques, aux côtés d’imams, prêtres, rabbins et autres hommes de paix. Une sorte de concert de religieux musulmans, chrétiens, juifs pour avancer sur le chemin du "mieux vivre ensemble".

du 8 au 14 juillet 2017 - Marche des musulmans contre le terrorisme rassemblant des chrétiens, des juifs et des musulmans. Un acte de paix financé par Izzat Khatab

 

La France, il l’a choisi pour sa devise : "Liberté, Égalité, Fraternité". Des mots, des valeurs qui font la France. Cette France qui subit de plein fouet les conséquences de la guerre civile en Syrie.

Pour échapper aux violences, ils sont près de 5,6 millions de syriens a avoir quitté leur foyer, plus de 6,6 millions d’autres déplacés à l’intérieur du pays et toujours 13,1 millions de personnes dont une majorité de femmes et d’enfants en attente d’assistance. 

Les réfugiés se retrouvent en Jordanie, au Liban, en Turquie, en Irak, et en Europe. La France apparaît en quatrième position du nombre de demande d’asiles selon des études réalisée par l’agence Eurostat. En clair, la diaspora syrienne est moins présente en France que dans d’autres pays européens. 

Pour autant, face à cet exode qui oblige l’Europe à accueillir des réfugiés, à les loger, Mohamad Izzat Khatab part fréquemment à la rencontre de décideurs politiques et des principaux dirigeants de l’Union européenne pour les mettre, d’une part, face à leur responsabilités de respecter la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, et d’autre part, pour appeler à "un sursaut civique et humain" en faveur de ces émigrés qui affluent depuis des années dans des conditions insupportables vers l’Europe pour fuir la guerre, la pauvreté, et la souffrance. 

Mohamad Izzat Khatab et le président Macron

 

Affligé, Mohamad Izzat Khatab a crée en 2012 l'ONG La Syrie pour tous. Cette ornagnisation non gouvernementale est enregistrée auprès de l'ONU.

Cette ONG à caractère humanitaire vise à apporter une assistance juridique, médicale et financière à ses compatriotes syriens dans le besoin. 

Depuis 2017, Mohamad Izzat Khatab a mis en place un plan intitulé : le Plan Khatab qui a pour objectif la reconstruction intégrale de la Syrie et le rappatriement de tous les réfugiés.

Il semblerait que la communauté internationale et les diverses institutions communautaires soient ouvertes à l'idée qu'entre l'horreur de la guerre et l'espoir insuflé par Mohamad Izzat Khatab, le choix soit fait. Parcours à suivre.

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction