Partir ou se faire emprisonner : Israël prévient les migrants africains illégaux

Les migrants africains entrés clandestinement en Israël devront faire un choix : quitter la "Terre promise" ou se retrouver derrière les barreaux. Le gouvernement israélien a fixé un ultimatum à ces migrants, leur demandant de quitter le pays avant mars 2018.

Rédaction
Journaliste