En Centrafrique, le gouvernement menace la société civile

Interdiction de manifester sans autorisation. Ce message a été réitéré ce lundi par le gouvernement centrafricain au groupe de travail de la société civile qui entend organiser trois jours de deuil à compter du 24 octobre prochain.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction