Ethiopie : les Oromos manifestent, un an après un festival meurtrier

Le festival religieux éthiopien Irreecha s’est mué dimanche en manifestation anti-gouvernementale pacifique, placée sous le signe de la commémoration, un an après la mort de plus de 50 participants dans un mouvement de foule provoqué par l’usage de gaz lacrymogènes par la police.

Rédaction
Journaliste