Dans un entretien accordé à Fox News, le président américain, Barack Obama s’est exprimé sur les temps forts de son mandat présidentiel. Il…

Actualité

Barack Obama exprime ses regrets sur la Libye

Dans un entretien accordé à Fox News, le président américain, Barack Obama s’est exprimé sur les temps forts de son mandat présidentiel. Il est notamment revenu sur la Libye en affirmant que la pire erreur de sa présidence avait été le manque de suivi après l'intervention militaire lancée dans le pays en 2011.

L'opération avait abouti à la chute du régime de Mouammar Kadhafi. Loin de s’en enorgueillir, Barack Obama, qui quittera dans les mois à venir  ses fonctions présidentielles, semble se repentir : « Ma pire erreur aura probablement été de n'avoir pas mis en place un plan pour “l'après” au lendemain de ce qui fut, je pense, une intervention justifiée en Libye », a-t-il confié à Fox News, une chaîne qui se range habituellement plutôt du côté du parti républicain et n’hésite donc pas à le critiquer.

« La Libye est plongée dans le chaos ». Le président américain avait précédemment admis que les États-Unis et leurs alliés auraient pu faire davantage après l'intervention militaire en Libye de 2011, laquelle a engendré le renversement de Mouammar Kadhafi et de son régime.

Le président Obama affirmait déjà devant l'assemblée générale de l'ONU en septembre et encore à la mi-mars dans les colonnes du magazine The Atlantic, que son pays avait une part de responsabilité dans le chaos Libyen.

Le chef d'État américain avait laissé la France et la Grande-Bretagne chapeauter les opérations militaires, relayées par l'Otan. Les États-Unis évoquaient alors leur «rôle leader» tout en affirmant vouloir « laisser la main » à ses alliés français, britanniques et autres membres de la coalition. Mouammar Kadhafi a été tué en octobre 2011.

Depuis, les milices rivales se disputent le pouvoir. L’État islamique a tiré parti du vide étatique pour consolider sa présence. Récemment, un processus fragile, soutenu par l'ONU et les grandes puissances désireuses de sortir la Libye du chaos, a conduit à la mise en place d'un gouvernement d'union libyen.

(Avec AFP)

Rédaction
Journaliste