Soudan : un défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage, gracié

Le président soudanais Omar el-Béchir a émis mardi un décret graciant un éminent défenseur des droits de l’Homme jugé pour espionnage au profit d’ambassades, a rapporté un média d’État.

Rédaction
Journaliste