Ancien ambassadeur de France au Sénégal le diplomate Jean Christophe Ruffin invité d’une chaîne de l’hexagone s’est prononcé sur la situation politique au Sénégal marquée par le bras de fer entre le président Macky Sall et son principal opposant Ousmane Sonko. Ce dernier qui rendait visite au enseignants du cusems à commenter les propos de Ruffin

Sonko commente les propos de Ruffin

Situation politique au Sénégal

Ancien ambassadeur de France au Sénégal le diplomate Jean Christophe Ruffin invité d’une chaîne de l’hexagone s’est prononcé sur la situation politique au Sénégal marquée par le bras de fer entre le président Macky Sall et son principal opposant Ousmane Snko. ce dernier qui rendait visite au enseignants du cusems à commenter les propos de Ruffin

Invité d’une émission française, l’ancien ambassadeur de la France à Dakar a commenté la situation politique du Sénégal marquée par le bras de fer Macky SALL-Ousmane SONKO.
 » Il sera difficile de faire disparaître SONKO », a dit Jean Christophe Rufin.
Réagissant à cette phrase lourde de sens, le leader du PASTEF estime que c’est « un lapsus révélateur qui en dit long sur les intentions du régime de Macky SALL à abattre ses opposants politiques ».
Ousmane SONKO qui rendait visite au SG CUSEMS/A, Dame MBODJI, trouve que « ces mots traduisent simplement la perception qu’a l’extérieur sur les pays africains ».
 
« Nous n’avons pas d’États démocratiques en Afrique. De l’extérieur, les gens considèrent qu’un président africain peut à tout moment effacer un opposant de la surface de la terre s’il le veut. Ce qui est désormais inacceptable au Sénégal et en Afrique », a réagi le député

Mamadou Mactar Sarr
JRI et correspondant - Sénégal