Le candidat à l'élection présidentielle de la République de Somalie, Abshir Aden Ferrro vient de publier aux Editions AfricaPresse.Paris, collection « Leaders d'Afrique », un livre autobiographique intitulé : "Ma vie pour la Somalie". Un ouvrage co-écrit par le Grand reporter et spécialiste de l'Afrique, Bruno Fanucchi.

Somalie : Abshir Aden Ferro, candidat à l'élection présidentielle

Abshir Aden Ferro, « Ma vie pour la Somalie »

Le candidat à l'élection présidentielle de la République de Somalie, Abshir Aden Ferrro vient de publier aux Editions AfricaPresse.Paris, collection « Leaders d'Afrique », un livre autobiographique intitulé : "Ma vie pour la Somalie". Un ouvrage co-écrit par le Grand reporter et spécialiste de l'Afrique, Bruno Fanucchi.

Bruno Fanucchi, Abshir Aden Ferro

Président de l’« Alliance pour le futur », Abshir Aden Ferro vient de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle, qui doit se dérouler en février 2021 en Somalie, et se positionne comme un réel espoir de changement et de renaissance de ce pays de la Corne d'Afrique meurtri par de trop longues années de guerre civile.

« Âgé de 52 ans et issu d'une grande lignée somalienne, cet autodidacte et entrepreneur dynamique, qui se lance en politique, fait partie de cette nouvelle génération d'Africains qui veulent changer le visage du Continent dans tous les sens du terme. À l'heure où tant de chefs d'État ne pensent qu'à s'accrocher au pouvoir et à se succéder à eux-mêmes lors d'élections dont on connaît par avance le résultat, Abshir Aden Ferro entend incarner une nouvelle façon de faire de la politique et de s'occuper du bien commun de ses compatriotes », souligne dans sa préface Jean-Marie Bockel, sénateur et ancien ministre français.

Mon pays m'appelle et je ferai mon devoir. Je veux être le Monsieur Propre de la Somalie, explique Abshir Aden Ferro qui a fait de la lutte contre la corruption l'un des thèmes principaux de son programme politique et de sa campagne.

Spécialiste reconnu des questions de Sécurité, il se fixe cinq priorités incontournables : le rétablissement de la Sécurité et de l'État de droit dans le pays, indispensables à la victoire contre le terrorisme des Shebabs et au développement économique ; la réunification du pays pour défendre l'unité nationale et éviter d'autres « Somaliland », dont l'indépendance n'a aucun sens ; la lutte contre la corruption avec la création d'un ministère dédié et le contrôle rigoureux de l'aide internationale, la relance économique et le retour des investisseurs, nécessaires à la reprise et à la lutte contre l'inquiétant chômage des jeunes ; le rétablissement des relations de bon voisinage avec des pays comme l'Éthiopie, le Kenya, l'Érythrée ou Djibouti dans la région stratégique de la Corne de l'Afrique.

« Ma vie pour la Somalie » est le premier livre jamais écrit par un homme politique candidat à l’élection présidentielle de ce pays à forte tradition orale.

Rédaction
Journaliste