Le parc national des Virunga est inscrit au patrimoine mondial. Situé à l'Est de la RDC, ce parc fut créé en 1925 et reste l'un des grands gardiens de la biodiversité à l'échelle internationale. Il sert de respirateur à la planète qui de son côté lance un SOS car trop menacé par plusieurs substances destructives notamment le gaz à effet de serre. En cela, le parc des Virunga est un bouclier d'une superficie de 7.900Km2 pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour l'heure, un contrat d'exploitation signé par le Ministère des hydrocarbures menace son écosystème.

Un contrat d'exploitation signé par le Ministère des hydrocarbures menace le parc des Virunga

Le parc des Virunga, un bouclier contre le réchauffement climatique

Le parc national des Virunga est inscrit au patrimoine mondial. Situé à l'Est de la RDC, ce parc fut créé en 1925 et reste l'un des grands gardiens de la biodiversité à l'échelle internationale. Il sert de respirateur à la planète qui de son côté lance un SOS car trop menacé par plusieurs substances destructives notamment le gaz à effet de serre. En cela, le parc des Virunga est un bouclier d'une superficie de 7.900Km2 pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour l'heure, un contrat d'exploitation signé par le Ministère des hydrocarbures menace son écosystème.


Le parc national des Virunga est réellement menacé ! La prolifération des groupes armées, la recrudescense de l'insécurité, la déforestation illégale et le braconnage en sont des exemples. Sur cette liste sanglante s'ajoute l'octroi d'une licence d'exploitation signée par le ministre des hydrocarbures à une société exploitatrice. Des travaux d'exploration en perspective qui présagent de bien des dégâts pour l'environnement. 

Il est dit que 21,5% de la superficie du parc soit 1.720.75 Km2 seraient déclassés et soumis à des fins commerciales, entre autres l'exploitation du gaz et du petrole sans imaginer et évaluer la portée des dégâts et risques que causeraient ces exploitations sur la protection de l'écosysteme.

Le gouvernement argumente et se cache derrière la législation. La population interroge : "en quoi ces travaux d'exploitation bénéficient à la population locale ?" 

Ce contrat meurtrier serait directement la cause du retrait de ce parc de la liste du patrimoine mondial. 

Extinction_Rébellion_RDC, une ONG de défense des droits environnementaux est horrifiée. "Ces magouilles sous couverts de contrats juteux portent atteinte directement à notre combat pour la préservation du parc des Virunga" avant d'ajouter : "Nous ne lâcherons rien jusqu'à ce que ce projet suicidaire soit enterré".

Enoch David Aluta
Journaliste