Au cours d'un point de presse tenu à Kinshasa, l'avocat et mandataire en mines et carrières, Me Constant Mutamba a dénoncé une fraude minière envers l'Etat congolais. il s'agirait de montants colossaux. 

Lutte contre la fraude minière : Me Constant Mutamba préconise l'instauration d'un "parquet minier"

Fraude minière : d'après Me Constant Mutamba, la RDC perd près de $100 milliards par an

Au cours d'un point de presse tenu à Kinshasa, l'avocat et mandataire en mines et carrières, Me Constant Mutamba a dénoncé une fraude minière envers l'Etat congolais. il s'agirait de montants colossaux. Le point sur la situation.

L'avocat s'est exprimé face à la presse pour dénoncer une fraude minière. C'est à l'aide d'une tribune de 20 pages que Me Constant Mutamba a démontré, chiffres à l'appui, combien les entreprises minières ont, au centuple, récolté la valeur pécuniaire de leur investissement.

"La plupart des exploitants artisanaux ne déclarent jamais leurs productions. Ils préfèrent verser les minerais au marché noir. Ces quelques entreprises minières qui opèrent en RDC, déclarent elles-mêmes ce qu’elles produisent. L’État n’a pas mis en place un mécanisme pour contrôler réellement leur production. Nos données sont effectuées à coup d'estimation" a-t-il déclaré devant la presse.

Ce mandataire en mines a aussi souligné que quels que soient les chiffres qui peuvent être avancés par les uns et les autres, la réalité demeure que le pays enregistre des manques à gagner à cause de la fraude minière.

Pour mettre fin à cette mauvaise pratique et maximiser les recettes du pays, Me Constant Mutamba a invité l’État à interdire l’exportation des minerais à l’état brut et à mettre en place un "parquet minier".

"La solution la plus plausible pour capter ces milliards de dollars, consiste à interdire toute exportation de nos minerais à l’état brut. La transformation doit être la condition sine qua non pour toutes exportations des substances minérales congolaises… Il nous paraît indispensable pour l’Etat congolais, de mettre en place un parquet minier our éviter les dérives." dixit Mutamba Tungunga, mandataire en mines et carrière, avant d'ajouter, "l’Etat devra, en contrepartie, assouplir ses mesures fiscales et douanières pour inciter les multinationales à s’installer et à transformer localement".

Affaire à suivre. 

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC