C'est un début de semaine sous haute pression pour la Commission électorale indépendante (CEI). Douze candidatures et les candidats dont le dossier est incomplet, soit trente-six candidatures dans la course à la présidentielle. 

Présidentielle en Côte d’Ivoire : une parodie d'élection est-elle à prévoir ?

Côte d'Ivoire : "Last day" pour le dépôt des candidatures

C'est un début de semaine sous haute pression pour la Commission électorale indépendante (CEI). Douze candidatures et les candidats dont le dossier est incomplet, soit trente-six candidatures dans la course à la présidentielle. 

Deux candidatures sont particulièrement attendues ce lundi 31 août, avant la clôture, celles de Laurent Gbagbo, dans la matinée, et de Guillaume Soro, plus tard dans l’après-midi.

Les deux hommes sont techniquement radiés des listes électorales et ont perdu leurs droits civiques. Des décisions politiques jugés extrêmement injustes par les avocats des deux candidats.

Par principe, ces deux candidats iront jusqu'au bout quitte à ce que leurs candidatures soient refusées par la Commission électorale indépendante. Une action accompagnée par une marche de leurs partisans. 

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction