En Libye, les deux camps s’accusent de crimes de guerre

Alors que les combats s’estompent à l’ouest, le gouvernement de Tripoli, reconnu par la communauté internationale, a mis au jour des charniers qu’il impute aux forces du maréchal Khalifa Haftar, tandis que ces dernières dénoncent des maltraitances sur les populations des villes reprises.

Rédaction
Journaliste