Le président sud-soudanais Salva Kiir a démis de ses fonctions le 12 juin le ministre du pétrole, Ezekiel Lol Gatkuoth. En charge du portefeuille depuis trois ans, l'ex-ambassadeur à Washington a été remplacé par le directeur de la Petroleum Authority, Awow Daniel Chuang. 

South Sudan

SOUDAN DU SUD : le ministre du pétrole Ezekiel Lol Gatkuoth démis de ses fonctions par Salva Kiir

Le président sud-soudanais Salva Kiir a démis de ses fonctions le 12 juin le ministre du pétrole, Ezekiel Lol Gatkuoth. En charge du portefeuille depuis trois ans, l'ex-ambassadeur à Washington a été remplacé par le directeur de la Petroleum Authority, Awow Daniel Chuang. 

Salva Kiir reproche notamment à Ezekiel Lol Gatkuoth son manque de résultat pour trouver de nouveaux investisseurs. Le président a également subi une forte pression de la part de certaines sociétés comme Total. La major sentait que le ministre jouait contre elle dans la négociation au sujet du bloc B. Même procédé de la part de Trafigura. Jusqu'en 2018, le trader jouissait d'un monopole sur la part de l'Etat dans le brut sud-soudanais. Quand Ezekiel Lol Gatkuoth a ouvert le marché à BB Energy ou Sahara Energy, ce qui a valu un lancement d'enquête. Trafigura a tout fait pour mettre le ministre à l'écart. Enfin, la CNPC n'a pas apprécié d'être sommée d'accroître la production du pays. Le pétrolier chinois a remis en marche le gisement transfrontalier d'Unity à l'arrêt entre 2013 et 2018 du fait de la guerre civile. En dehors d'Oranto, qui opère depuis 2017 le bloc B3, et du sud-africain Strategic Fuel Fund (SFF), qui a acquis le bloc B2 en mai, aucun nouvel investisseur significatif n'est rentré dans l'usptream sous le désormais ancien ministre.

Rédaction
Journaliste