Décret migratoire de Trump : les Tchadiens interdits aux Etats-Unis, le Soudan retiré de la liste

Le Soudan retiré de la liste

Décret migratoire de Trump : les Tchadiens interdits aux Etats-Unis, le Soudan retiré de la liste

La nouveau décret migratoire du président américain Donald Trump a été dévoilée dimanche. Dans cette version revisitée, trois pays font leur entrée sur la liste des citoyens dont l’accès est interdit ou limité aux Etats-Unis tandis que le Soudan lui, est exempté de la mesure. Faut-il y voir un signe positif quant à la levée de l'embargo au Soudan dont la décision américaine sera connue le 12 octobre prochain ?

Donald Trump l’a enfin, son décret migratoire. Après des nombreuses péripéties devant les tribunaux américains entourant ce projet, le président américain a livré dimanche un nouveau texte assorti d’une liste de pays visés par ledit décret qui prendra effet dès le 18 octobre.

Huit au total, l’Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Yémen, le Venezuela, la Corée du Nord et le Tchad sont accusés par les Américains de manquements à la sécurité sur leurs voyageurs et un manque de coopération avec Washington.

Le Tchad, pays de l’Afrique centrale qui avait pourtant été écarté lors de la première version du décret a été intégré, tous ses citoyens étant interdit d’accès au territoire américain.

Le Venezuela et la Corée du Nord, deux "pays voyous" récemment vilipendés par le patron de de la Maison Blanche font également leur entrée sur la liste, sur fonds de graves tensions diplomatiques avec les Etats-Unis.

"Rendre l’Amérique sûre est ma priorité numéro un. Nous n’accepterons pas dans notre pays ceux que nous ne pouvons pas bien contrôler", a affirmé le président américain Donald Trump dans un message sur Twitter.

Le Soudan, l’un des six pays musulmans visé par le précédent décret, a quant à lui été retiré de la liste. Une belle avancée pour le Ministère des Affaires étrnagères au Soudan qui attend avec impatience le 12 octobre pour savoir si oui ou non, le Soudan continuera à faire l'objet d'une embargo dont les conséquences après plus de quinze ans sont criminelles pour la population. 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction