À Goma, ville de l'Est de la République démocratique du Congo, la collecte, le traitement, l’évacuation et le recyclage des…

Kevin Kambale, citoyen congolais qui crève de faim : "Le ventre n'a pas de miroir"

Au quartier de Mugunga, l'extrême pauvreté laisse sans voix

À Goma, ville de l'Est de la République démocratique du Congo, la collecte, le traitement, l’évacuation et le recyclage des déchets posent problème.

https://youtu.be/qNKZMwxWNLw

Située à environ 1 500 mètres d'altitude dans la vallée du Rift, Goma est le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

La ville touristique de la République démocratique du Congo s'étend sur la rive nord du lac Kivu, bâtie sur d'anciennes coulées de lave issues de la chaîne volcanique de Virunga, et principalement sur celles du volcan Nyiragongo qui la domine de près de 2 000 mètres à 20 km plus au nord.

Avec 18 quartiers, la ville de Goma compte aujourd'hui 600 000 habitants avec une densité de 7 911 habitants  km2 et une superficie de 7 572 ha soit 75,72 km2.
La gestion catastrophique du recyclage des immondices y est révoltante, particulièrement à l'heure ou des dépassements budgétaires sont révélés par le rapport de reddition 2019. "Que fait notre gouvernement ?" questionne les habitants sur place. Une autre demande : "Sommes-nous les oubliés ?"

Zoom sur l'horreur du quartier de Mugunga

À l'Ouest de la ville, sur la route numéro 4, des immondices sont visibles tout au long de la route, en commençant par Rusayo, dans le quartier Ndosho. Le quartier Mugunga a été choisi comme le dépotoir des 18 quartiers de Goma.

Dépotaoire muganga

Face à la pauvreté et à la faim, la population du quartier Mugunga pioche dans les détritus jetés par les sociétés d'assainissement de la ville, dans l'espoir d'y trouver quelques aliments.

GOMA

La vie est difficile ici au quartier Mugunga. Nous sommes victimes d'insécurité et nos familles sont pauvres. C'est un danger pour notre santé de manger les restes de la nourriture jetés à la poubelle, mais nous n'avons aucun revenu. Nos vies sont entre les mains de Jésus Christ

"Nous venons ici à chaque fois, pour récupérer le reste de la nourriture que les bourgeois jettent en notre faveur" informent les deux jeunes congolais.

CONGO

"C'est une situation ingrate, mais je dois nourrir ma famille. Je n'ai pas honte, le ventre n'a pas de miroir" déclare à 54 ETATS, le jeune Kevin Kambale, après une heure de fouille parmi les immondices.

Muganga

Ici, de vieilles casseroles utilisées pour la préparation des aliments ramassés.

Des collines d’immondices sont visibles mais le pouvoir en place ne semble pas y prêter attention. Et l’évacuation de ces déchets ne se fait pratiquement jamais.

Les conséquences sont dramatiques pour la santé et l'espérance de vie de ces habitants. C'est une scène criminelle qui se déroule à ciel ouvert.

Tous les crédits photos par le reporter-photographe : @Mosessawasawa

Enoch David Aluta
Journaliste